Pourquoi faire le NaNoWriMo ?Lecture en 3 minutes


Défis d'écriture, Ecriture / jeudi, février 22nd, 2018

Le NaNoWriMo n’est plus un mystère pour beaucoup d’auteurs, aujourd’hui. De nombreux articles existent déjà sur le sujet. Pourquoi en faire un, dans ce cas ? Pour vous présenter mes bonnes raisons de réaliser ce défi.

Qu’est-ce que le NaNoWriMo ?

Le NaNoWriMo, littéralement National Novel Writing Month ou le Mois National de l’Écriture d’un Roman, est un challenge d’écriture qui a commencé en 1999. Organisé depuis tous les ans, les auteurs et écrivains inscrits auront pour mission d’écrire 50 000 mots, soit l’équivalent d’un roman court, pendant tout le mois de novembre.

La communauté d’écrivains

Ce qui va pousser les auteurs et écrivains à rejoindre ce challenge, ce sont les communautés qui se créent. Les auteurs se retrouvent sur des forums, des chats ou IRL (In Real Life) afin de partager leur passion commune : l’écriture. Et cette communauté va permettre aux plus expérimentés d’aider les plus novices et de sortir du cliché de l’écrivain isolé. L’écriture est peut-être une activité solitaire, mais en aucun cas, elle ne peut se pratiquer à plusieurs ! Cette entraide et ce partage est l’un des gros points forts du NaNoWriMo.

Avancer sur un roman en cours

Le NaNoWriMo permet également de pouvoir, simplement, avancer ou terminer son roman. Si ce n’est pas pour atteindre les 50 000 mots au 30 novembre, c’est plutôt dans ce but que les auteurs et écrivains participent. Écrire un peu tous les jours est parfois difficile et certains ne prennent pas le temps : avec le NaNoWriMo, ils ont, si ce n’est l’assurance de terminer un roman, au moins la satisfaction de s’être approché de la fin. Même si pendant ce défi la quantité est privilégié sur la qualité, rien n’empêchera l’auteur motivé à retravailler son texte pour le publier par la suite. L’écriture du roman est, après tout, le plus gros travail de l’écrivain !

Prioriser l’écriture

Pendant le mois de Novembre, votre objectif est d’écrire. Qu’importe le nombre de mots ou le projet sur lequel vous travailler, si c’est un roman, un mémoire, des articles pour vos blogs et j’en passe : le but est d’écrire encore et encore. Pendant 1 mois dans l’année, vous n’allez faire que cela et vous allez faire de l’écriture –  que vous avez peut-être délaissé – votre priorité ! Alors, rien ne vous dit qu’en décembre vous aurez la force d’écrire, mais être arrivé à écrire, ne serait-ce qu’un peu, sera déjà très satisfaisant.

Gagner un défi

Le positif, dans le NaNoWriMo, c’est que même si l’on atteint pas les 50 000 mots, écrire est déjà une victoire. Dans tous les cas, vous êtes gagnants : vous aurez avancer dans votre roman, dans votre projet, vous aurez écrit, cela vous aura fait du bien et vous poussera peut-être à rester régulier dans les mois suivants. Vous aurez la satisfaction d’avoir accompli quelque chose.

Dépasser ses limites

Le NaNoWriMo nous entraîne dans un challenge personnel assez important : le rythme est soutenu pendant un mois entier. De plus, en vous poussant à écrire à une vitesse relativement importante, il vous faut réfléchir à des solutions afin de contourner ou éviter les habituels syndrome de la page blanche : l’écriture automatique, les exercices d’écriture, écrire grâce à des prompts, des idées, des thèmes, ect. Peut-être que ces solutions vous mèneront vers une nouvelle histoire, qui sait 😉 !

Maintenant que vous savez tout sur le NaNoWriMo et les bonnes raisons de le faire, lancez-vous ! Je finirai juste par citer Marièke Poulat, du blog Mécanisme d’Histoire, car je trouve sa conclusion très pertinente :

« Je n’ai pas le temps cette année, ce n’est pas le bon moment. » Ce n’est JAMAIS le bon moment. JAMAIS. Il y aura toujours d’autres choses à faire, d’autres projets à faire avancer. Lancez vous cette année. N’attendez plus !

Participez-vous à ce défi d’écriture ?

2 réponses à « Pourquoi faire le NaNoWriMo ?Lecture en 3 minutes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.