Mon NaNoWriMo 2016Lecture en 5 minutes


Défis d'écriture, Ecriture, Vie d'auteur / dimanche, décembre 4th, 2016

Cette année, j’ai participé à mon second NaNoWriMo et je souhaitais faire un bilan ! Mais avant de commencer, qu’est-ce que le NaNoWriMo ?

Écrire un roman en un mois

Le NaNoWriMo a été créé afin de pousser les auteurs à avancer dans leurs romans. Il se produit tous les ans au mois du novembre et vous propose d’écrire votre roman en un mois. Oui, oui, en un mois, vous devez écrire 50 000 mots, ce qui représente un roman d’à peu près 300 pages si je ne me trompes pas. Cela paraît insurmontable ? Pas d’inquiétude à avoir cependant. Le but est d’avancer, d’écrire. Vous pouvez en effet travailler sur un roman, mais aussi sur un mémoire ou sur pleins de projets en même temps. Le principal, c’est d’écrire un peu tous les jours.

Le défi d’écrire un peu chaque jour

Les premiers jours sont décisifs car ils sont sûrement ceux pendant lesquels nous sommes le plus motivés à écrire. Nous avons envie d’y arriver et nous voulons nous en donner les moyens. Mais le quatrième jour, toute trace de motivation disparaît et on se décourage. Ma solution ? Le site 3pages. Le concept de ce site est de vous aider à écrire un minimum de 750 mots par jour et ainsi, créer une chaîne d’écriture que nous n’avons pas envie de briser. Ainsi, vous restez régulier et en plus, le site enregistre vos écrits donc, vous pouvez les retrouver partout où vous allez.

Ne pas écrire seul

Pour ma part, les premiers jours n’ont pas été mes plus productifs puisque j’étais en voyage scolaire. Je n’avais que mon téléphone pour écrire, peu de temps et beaucoup de fatigue. Donc, j’ai commencé réellement le septième jour et après, il était impossible de m’arrêter. Pendant dix-sept jours, j’écrivais un minimum de 750 mots (mais je tournais plutôt autour des 1000) et j’avançais convenablement dans mon roman. Malgré mes cours, ma fatigue, je restais motivée, chaque soir, grâce à une seule chose : la chatbox de Génération Écriture. Enfin, pas la CB en elle-même, mais plutôt le fait de ne pas écrire seule. Tous les soirs, je rejoignais virtuellement d’autres auteurs et on s’organisait des Words Wars (Guerre de Mots) pendant lesquelles on devait écrire le plus possible sur un temps donné. Et ça, savoir qu’on était pas seule derrière son écran pour avancer dans son projet, c’était vraiment motivant. On s’entraidait, on s’encourageait et on parlait énormément de tout et de rien. C’était les moments de mes journées que j’attendais le plus.

Alexine Lannes, le projet terminé grâce au NaNo

Cette année, je me suis inscrite au Christmas Challenge. Le but de ce défi est de publier un texte par jour pendant 25 jours au mois de décembre afin de créer un calendrier de l’avent romanesque. Je me suis inscrite, donc, le 1er juillet alors que je venais de créer l’intrigue principal de mon prochain roman : Alexine Lannes. Et je me suis engagée également dans le Camp NaNoWriMo qui a le même but que le NaNoWriMo de novembre, sauf que ce sont nous, les auteurs, qui choisissons notre objectif. Je m’étais fixé un objectif de 20 000 mots à écrire pour le mois de juillet et j’y suis arrivé. Ensuite, j’ai continué d’écrire de mon côté jusqu’au NaNoWriMo où plus rien ne m’arrêtait, comme je l’ai précédemment abordé. Et le jour du 29 novembre, la veille de la fin du NaNo, j’ai mis le point final à mon roman en atteignant mon objectif personnel de 30 000 mots sur 50 000 écrits. Les 25 chapitres d’Alexine Lannes étaient donc écrits ce qui signifiait également que mon Christmas Challenge était dans la poche ! Sans le NaNoWriMo et la CB de GE, ce roman serait encore en gestation et je n’aurais pas avancé cette année.

Et maintenant ?

Pendant tout le mois de décembre, Alexine Lannes sera publié sur le blog qui lui est consacré à raison d’un chapitre par jour jusqu’au 25 décembre – Noël. Ce sera aussi le moment pour moi de corriger et réécrire quelques chapitres afin d’avoir un texte propre car, je ne vous le cache pas, écrire pendant le NaNo rend votre écriture assez catastrophique. Faire le Christmas Challenge, maintenant, me permettra d’avoir des retours pour une vraie réécriture de l’histoire plus tard en 2017.

Ce que j’ai retenu de cette année de challenge

J’ai adoré écrire Alexine Lannes en à peine six mois. C’était un véritable défi pour moi, mais cela m’a réellement fait prendre conscience que l’écriture était ultra-méga-supra importante pour moi, pour tenir debout, pour garder le moral, pour avancer dans ma vie. Le Camp NaNo et le NaNoWriMo m’ont permit d’écrire, chaque jour, en respectant un nombre de mots minimum et en m’imposant un objectif. Même si je n’ai pas gagné le NaNo, j’ai atteint mes deux objectifs personnels qui étaient d’écrire 30k mots et de finir mon roman. Et c’est vraiment gratifiant de savoir que j’ai tenu jusque là et que mon travail sera critiqué par des lecteurs pendant le mois de décembre pour me permettre de m’améliorer et d’avancer.

En revanche, l’an prochain, je ne participerais pas au Christmas Challenge – sauf changement d’avis de ma part, ce qui pourrait bien arriver ! Pour la simple et bonne raison que je ne peux pas me permettre de me lancer dans un nouveau roman alors que d’autres, commencés bien plus tôt, attendent d’avancer. Je participerais aux deux Camps NaNo, en avril et en juillet, ainsi qu’au NaNoWriMo en novembre, et j’espère ainsi pouvoir avancer sur mes autres gigantesques projets – WIRE et les 7 Couronnes, notamment.

Mes statistiques du NaNo 2016
Mes statistiques du NaNo 2016

Et vous, vous avez participé au NaNo ? Vous participez au CC ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une réponse à « Mon NaNoWriMo 2016Lecture en 5 minutes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.