Mon journal d’écritureLecture en 6 minutes


Conseils & Méthodes d'écriture, Ecriture / dimanche, juillet 1st, 2018

Depuis 2017, je tiens un journal d’écriture. Au début, il était un peu chaotique, j’écrivais mon nombre de mots dans tous les sens et il n’y avait pas d’organisation claire ce qui m’a fait, au fur et à mesure, abandonner cette méthode. Mais en 2018, avec les nombreuses informations que j’ai pu lire ou voir autour du Bullet Journal, j’ai eu envie de reprendre le journal d’écriture et c’est donc cette nouvelle version que je vous présente aujourd’hui.

Les pages annuelles

Les premières questions que je me suis posées en préparant ce journal ont été du côté de l’organisation de ce journal. Comme je l’ai évoqué en introduction, il n’y en avait pas auparavant et il me semble indispensable de bien organiser mon journal dès le début. J’ai donc commencé mon journal par deux pages de garde que je vous présente ci-dessous.

Journal d'écriture - Photo par Elodye H. FREDWELL

Sur la page de gauche, il y a deux listes. La première présente les objectifs que j’aimerais atteindre et la deuxième, les défis auxquels je souhaiterai participer cette année. Nous sommes en juin et vous voyez bien que mes objectifs sont loin d’être atteints et qu’en plus, je n’ai pas réussi un seul défi pour le moment.

Sur la page de droite, il y a la liste de mes projets. Les premiers sont les projets en cours d’écriture, qui sont à peine commencés ou bien entamés. En violet, ce sont mes romans et en vert, ce sont les fanfictions. Ensuite, viennent les projets qui sont en réflexion : l’écriture n’est pas entamée, mais la construction, si. Ensuite, les projets à corriger, à finaliser, en somme.

Les pages mensuelles

Journal d'écriture - Photo par Elodye H. FREDWELL

Ensuite, vient les deux pages fatidiques du mois. La première page est découpée en trois colonnes : une colonne “jours”, une “projets” et une “mots”. Chaque fois que j’écris, j’écris donc la date du jour, le projet sur lequel je travaille et le nombre de mots que j’ai écrit. Tout simplement.

La seconde page est ma page de bilan du mois. Dans celle-ci, que je découpe également en trois parties, vous pouvez retrouver “les choses positives de ce mois”, “les choses à améliorer” et enfin, “les objectifs du mois”. Faire cette partie m’aide surtout à avoir une vue d’ensemble sur ce que je fais chaque mois et comment je me suis débrouillée. Par exemple, pour le mois de mai, j’ai repris l’écriture avec le discord #TeamEcriture, j’ai commencé une nouvelle fanfiction et j’ai commencé à réfléchir sur l’Appel à Texte lancé par Noir d’Absinthe.

La seconde partie concerne les choses à améliorer – parce qu’il n’y a pas de choses négatives, seulement des choses qui peuvent être améliorées. Sur mai, mes gros point faibles sont la régularité, la motivation et faire souvent les choses à la dernière minute (comme écrire cet article le 30 au soir alors qu’il doit être publié le 1er au matin !)

Et enfin, la partie des objectifs. J’essaye de noter ce que j’aimerais atteindre dans le mois et ça me permet de voir ce que je réussis ou pas. Pour mai, je n’ai pas atteint mes objectifs à part le dernier qui était d’écrire plus régulièrement et en groupe, toujours avec #TeamEcriture. Mais cela ne m’empêche pas d’être tout de même satisfaite de mon mois.

Les pages mi-annuelles

Journal d'écriture - Photo par Elodye H. FREDWELL

Pour avoir une vue d’ensemble de ce que j’ai accompli au cours de la première partie de l’année, j’ai décidé de créer cette double page. Sur la première, vous retrouvez donc le nombre de mots total pour les six premiers mois et ensuite, tous les projets qui sont en cours ainsi que leur statut. Je me suis rendue compte que mettre le statut de l’histoire me permettrait de savoir réellement où est-ce que j’en étais avec cette dernière. Comme vous pouvez le constater, un nouveau projet s’est ajouté, et c’est bien entendu l’AT de Noir d’Absinthe.

Sur la page de droite, j’y ai noté les objectifs à accomplir avant le 31 décembre. Je pourrais bien sûr en ajouter au fur et à mesure de l’année, mais ça me donne déjà de bonnes bases.

Pourquoi créer un journal d’écriture ?

J’ai essayé de nombreuses méthodes pour me motiver à écrire plus régulièrement (le site 3pages que je déconseille vivement à présent*, les calendriers sur Pacemaker, que j’aimais beaucoup, mais dont l’univers ne me correspondait pas) et puis, j’ai eu envie de commencer à écrire sur un carnet suite à un article de Mécanismes d’Histoires.

Ecrire à la main mes performances me permet de me rendre compte de ce que j’ai réellement écrit. Je veux dire que ça les rend réelles, plus réelles que sur une interface numérique, je trouve, car je réalise le geste graphique, l’écriture manuscrite. Je ne sais pas exactement comment l’expliquer, mais pour moi, ce geste, il a un côté “c’est une preuve” plus que le numérique. C’est encré sur une feuille et ça ne s’effacera pas.

Quand je regarde, à la fin du mois, ce que j’ai écrit et que je comptabilise mon nombre de mots, je suis toujours surprise car je pense toujours que j’ai écrit bien moins que cela. Et donc, je suis satisfaite. Ce n’est pas le cas pour tous les mois, mais je relativise. Et ce journal me permet de prendre du recul, de me dire que le principal, c’est que j’ai écrit ce mois-ci.

Et vous, tenez-vous un journal d’écriture ?

 

* Petite aparté : pourquoi je déconseille 3pages ? Premièrement, sur ce genre de site qui propose un éditeur de texte gratuit, il faut bien faire attention à la manière dont les informations sont stockées dans la base de données du site. De plus, un site Internet doit obligatoirement avoir des mentions légales. 3pages est un site prometteur, mais pour lequel je vous donne quelques précautions. Le site stocke en clair vos textes, tout ce que vous écrivez sur le site, c’est à dire que n’importe qui qui a accès à la base de données peut vous voler vos textes. Si vous souhaitez tout de même l’utiliser, je vous conseille d’écrire votre texte dans un éditeur et de copier coller sur Lorem Ipsum, du faux texte, afin que rien de votre récit ne soit stocké sur le site. De plus, le site n’a aucune mentions légales… Pas très pro, quoi.

Source : l’éditeur du site lui-même a révélé cela à un membre de Génération Écriture en affirmant ne pas aller voir ce qu’il y avait dans sa base de données.

3 réponses à « Mon journal d’écritureLecture en 6 minutes »

  1. Merci beaucoup pour cet article <3 Je l'attendais avec impatience pour organiser le mien, j'ai pu faire quelques pages. Il me reste à trouver une manière décorative d'accrocher les objectifs par mois ; mais ça, ça sera après avoir bosser un peu mon mémoire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.